Comment faire un persona marketing ?

Nous avons souhaité répondre à la question « Comment faire un persona marketing ? » dans notre dernier atelier de l’école buissonnière.

Tout d’abord, kézako l’école buissonnière by Valeurs&Co ?

Nos écoles buissonnières sont des évènements pour vous faire découvrir des méthodes agiles en les expérimentant. Nous souhaitons ce temps court (1h30 – 2h) et accessible à tous pour vous permettre de sortir de votre quotidien le temps d’un atelier afin d’y revenir ensuite avec des outils concrets à utiliser dans votre entreprise.

Et la COVID alors ?

Jusque-là, ces ateliers se déroulaient dans nos locaux, à Weforge et nous vous accueillions avec du café et du thé -et même des chouquettes 😉 – pour un réveil en douceur. Avec le contexte, nous nous sommes adaptés : nous avons accueilli les participants dans nos bureaux virtuels (sur FrameVR) et nous avons utilisé l’outil collaboratif mural (que nous vous présentions en avril dans notre carnet de bord 12). Exit, donc, le café mais pas la convivialité 😉

Revenons à notre sujet… les persona

Nous avons donc accueilli les participants dans nos bureaux virtuels.

Bureaux virtuels de Valeurs & Co.

Après que chacun a créé son avatar en laissant libre cours à sa créativité et découvert les lieux, nous nous sommes retrouvés sur mural. Nous avons alors aidé les participants à prendre en main l’outil, puis fait un tour de table post-it afin de faire connaissance. Nous avons ensuite plongé dans le vif du sujet en présentant le contexte proposé aux participants : l’organisation d’un Agil’Angers. Cela a permis de poser une base commune pour la création des personas.

Les deux variantes du Persona : BtoB et BtoC

Nous avons alors présenté l’outil Persona aux participants décliné sur deux variantes :

En effet, en fonction du type de client ciblé, les questions que nous allons nous poser à son sujet ne seront pas les mêmes.

Par exemple, dans le cas d’un client BtoB, nous allons nous demander dans quel type d’entreprise il travaille, dans quel domaine , combien de salariés, le client en question est-il décideur ou non….

S’agissant d’un client BtoC nous allons d’avantage nous interroger sur son profil, son lieu et son mode de vie. Les participants du jour ont opté pour le client BtoC et ont construit individuellement leur persona : étudiante alternante, demandeur d’emploi, skipper, … Ils ont commencé par nommer et contextualiser leur persona puis ils se sont questionnés sur ses comportements (Qu’aime-t-il faire ? Est-il plutôt curieux, optimiste, impatient, … ? Quelles sont ses habitudes ?) et ses attitudes (Quel est son état d’esprit du moment ?), sur ses besoins et ses motivations (Que peut-il rechercher, attendre d’un tel évènement ?) et également sur les freins qu’il pourrait avoir pour s’inscrire à l’Agil’Angers.

Alors au final comment faire un persona marketing ?

Nous avons ensuite ouvert un temps d’échanges pendant lequel chaque participant a pu présenter son persona et partager ses ressentis sur l’outil. Nous avons ainsi pu aborder son apport en fonction du contexte de chacun mais également les difficultés rencontrées.

La conclusion a porté sur la présentation de la démarche globale.     
En effet, le persona est seulement une étape d’un processus plus large. Il peut être utilisé dans le cadre de l’amélioration d’un produit / service ou pour innover. En fonction de l’objectif, les étapes ne sont pas les mêmes. Par exemple, pour améliorer un service, la démarche se prolongera avec le parcours client (cf le business case de LogiOuest), il s’agira d’interroger des clients actuels de l’entreprise sur leur expérience.

Dans une démarche d’innovation, il faudra plutôt rencontrer des potentiels clients (des vrais gens pour rebrancher les personas à la réalité du terrain). L’objectif sera ici d’échanger sur les problèmes qu’ils rencontrent, puis rechercher des solutions à ses problèmes, créer un prototype ou un MVP (minimum viable product) pour revenir voir ces clients potentiels et prendre en compte leurs retours et remarques pour améliorer la solution, et ainsi de suite, jusqu’à la mise sur le marché du produit.

Le persona est un outil permettant de changer plus facilement d’angle de vue pour prendre pleinement en compte celui du client dans la conception ou dans l’amélioration d’un produit ou d’un service existant. C’est une première étape qui ne remplace pas d’aller ensuite rencontrer les (potentiels) clients pour avoir de vrais retours.


J’ai vraiment beaucoup apprécié ce moment virtuel et les nouveaux apports agiles. Je sais un peu plus comment créer un persona marketing.

Yannick – Responsable achats secteur des télécoms

Related posts

D comme Dé-conditionnement

by Virginie Beurton - Le Mignon
1 an ago

Comment manager ses équipes en télétravail ?

by Virginie Beurton - Le Mignon
11 mois ago

Le numérique au service du développement des compétences.

by Virginie Beurton - Le Mignon
1 an ago
Exit mobile version