Pourquoi devenir une entreprise agile ?

La question, elle est vite répondue 😉

Il arrive que les choses ne se passent pas toujours comme nous les avons prévues…

Plus l’environnement dans lequel vous évoluez est complexe, mouvant et incertain, plus il sera nécessaire d’être en capacité de réagir vite face aux imprévus, de lire au mieux son environnement, et d’apprendre pour en permanence continuer à créer de la valeur.

L’agilité, de quoi parlons-nous ?

L’agilité peut être employé à tort et à raison sans nécessairement recouvrir les mêmes notions.

  • L’agilité comme simple synonyme d’adaptabilité ou de flexibilité ?
  • Les méthodes agiles dans le monde de l’informatique ?
  • Ou encore l’agilité organisationnelle ?

Dans l’environnement de l’entreprise, le concept d’agilité a deux origines, à chaque fois américaines :

  • 1991, l’Agile Manufacturing ou la proposition d’un nouveau mode de production
  • 2001, l’Agile Manifesto (http://agilemanifesto.org/iso/fr) ou la rédaction d’un code de déontologie écrit en opposition avec les méthodologies dites « lourdes » comme ISO 9000, ISO 12207 …
    • Quatre valeurs fondamentales : l’équipe, l’application, la collaboration et l’acceptation du changement
    • Douze principes généraux presque philosophiques : la satisfaction client, les cycles courts de livraison, l’échange oral, la simplicité l’auto-organisation…

Focus sur l’agilité organisationnelle

L’agilité organisationnelle représente une capacité d’adaptation permanente de l’entreprise en réponse à un environnement caractérisé par la complexité, la turbulence et l’incertitude.

Goldman, Nagel et Preiss 95

Une structure agile est une organisation prompte à comprendre son environnement et à saisir les opportunités.

L’entreprise orientée clients se nourrira de ses partenariats extérieurs et de ses collaborateurs.

Le sens donné au travail, la valorisation des compétences, le droit à l’erreur encouragent au quotidien la prise d’initiatives et la saisie de nouvelles opportunités. La démarche est permanente, favorisée et amplifiée par l’intelligence collective et les outils numériques.

Audrey Charbonnier-Voirin, membre du laboratoire de recherche de l’INSEEC Bordeaux identifie deux types de leviers pour devenir une entreprise agile :

  • des leviers reconfigurables : les processus (faible routinisation), les RH (comportements et état d’esprit), la structure et l’organisation (design adaptable), la technologie (fluidité et partage de l’information)
  • des leviers stables et partagés autour de la stratégie (valeurs, vision et objectifs)

Comment devenir une entreprise agile ?

agilité du tardigrade
Tardigrade / Copyright Tagide Decarvalho

Pour devenir une entreprise agile, 5 bonnes pratiques sont à suivre :

  • Rendre autonome et valoriser les équipes,
  • Partager les orientations stratégiques,
  • Coopérer en interne et en externe,
  • Intégrer le numérique,
  • Connaître ses clients et anticiper leurs besoins.

Si vous avez envie de connaitre votre positionnement en matière d’agilité, c’est par ici :